Cela fait à peu près une dizaine d’années que les supports et médias multimédias en ligne se développent. Et le sport n’échappe pas à cette évolution. Le digital révolutionne progressivement les usages. Le SCO d’Angers a su emboîter le pas de ces évolutions avec la mise en place d’une communication digitale assez complète ! Un site officiel une présence sur les réseaux sociaux, des vidéos à la demande (VOD) et même depuis cet été une TV. Une manière pour le public de suivre et soutenir au plus près leur équipe favorite !

 

Le lancement de SCO TV !

Cet été le SCO d’Angers a profité du match de la 3e journée de Ligue 1 contre le FC Metz pour annoncer la mise en service de sa plateforme vidéo et SCO TV. L’objectif du média est clair et affirmé dans son accroche : “Entrez dans le vestiaire angevin et vivez au rythme des Scoïstes, en inside !”. Encore en phase expérimentale, l’internaute accède au service pour  1,50 euro par mois. Cela lui donne également accès en replay à toutes les rencontres de championnat. Mais aussi aux conférences de presse en direct. Une tendance qui se démocratise de plus en plus au sein des clubs. La vidéo et « l’inside » sont désormais au cœur de la communication digitale.

 

L’offre SCO TV.

Sans engagement de durée, SCO TV propose des matchs en replay et commentés, des interviews exclusives, un contenu quotidien mais aussi les fameuses réactions d’après-match ainsi que des reportages de l’intérieur et une émission de débats hebdomadaire. Une animation en temps réel les soirs de match est également prévue. Le prochain rendez-vous est prévu en direct ce début d’après-midi avec la conférence de presse d’avant-match. Elle se déroulera cet après-midi à 14h en présence de Stéphane Moulin et de Casimir Ninga !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tempus amet, Lorem leo. sed odio non sem,